jeudi, 14 janvier 2021 07:20

40 morts dans le bombardement israélien de l'est de la Syrie, le bilan le plus élevé en près de deux ans Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

Mercredi, des raids israéliens sur des dépôts d'armes et des sites militaires dans l'est de la Syrie ont tué au moins 57 forces du régime et groupes pro-iraniens, un bilan qui est le plus élevé depuis près de deux ans.

Ces derniers mois, Israël a intensifié son ciblage des sites militaires et autres pour les forces iraniennes et les groupes qui lui sont fidèles dans plusieurs régions de Syrie, coïncidant avec son affirmation de son intention de "frapper la position iranienne en Syrie".

L'observatoire a déclaré que l'armée de l'air israélienne "a lancé plus de 18 frappes aériennes dans la zone s'étendant de la ville de Deir Ezzor à la frontière syro-irakienne dans le désert d'Albu Kamal". "Jusqu'à présent, il y a 57 morts: cinq de l'armée syrienne et 11 de milices fidèles à l'Iran", a ajouté l'observatoire britannique mais dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie.

L'Observatoire a souligné que les raids "ont entraîné la destruction de dépôts d'armes", notant que les sites visés sont "les milices des gardiens de la révolution iranienne, du Hezbollah libanais et de Fatemiyoun" et que ces milices prennent sur ces sites "des centres de formation et de préparation des combattants".

De son côté, l'agence de presse officielle syrienne "SANA" a déclaré: "Après minuit, l'ennemi israélien a lancé une agression aérienne contre la ville de Deir Ezzor et la région d'Albu Kamal dans la campagne sud-est du gouvernorat".

L'agence a cité une source militaire disant qu'à l'aube de mercredi à 13h10 (mardi 23h10 GMT), "l'ennemi israélien a mené une agression aérienne contre la ville de Deir Ezzor et la région d'Albu Kamal, et les résultats de l'agression sont actuellement en cours de vérification".

 

Dans un rapport rare, l'armée israélienne a déclaré il y a deux semaines qu'au cours de l'année 2020, elle avait bombardé environ 50 cibles en Syrie.

Le rapport annuel de l'armée israélienne n'a pas fourni de détails sur les cibles qui ont été bombardées, mais depuis le déclenchement du conflit en Syrie en 2011, l'État hébreu a lancé des centaines de frappes contre les forces régulières syriennes, les forces iraniennes qui les soutiennent et les combattants du Hezbollah libanais, qui combat aux côtés des forces du régime.

Israël s'est engagé à continuer d'empêcher l'Iran d'établir une présence militaire dans son voisin du nord.

La guerre en Syrie a tué plus de 380 000 personnes et déplacé des millions d'autres depuis 2011.

Source: Euro News

Read 15 times
More in this category: « made money Invitations Code »

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.