mercredi, 14 octobre 2020 05:58

Les négociations de Camor bloquées Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

Ce soir, mardi 13 octobre 2020, les négociations qui se déroulent depuis lundi dernier au siège de la wilaya de Tataouine entre la délégation gouvernementale représentant plusieurs ministères et la coordination du sit-in d'El Kamour, et en présence de plusieurs représentants des branches des organisations nationales et des compétences du parti, afin de résoudre la crise du Camour et mettre en œuvre l'accord signé avant Le gouvernement le 16 juin 2017. Le

chef de la délégation gouvernementale de négociation, Moncef Ashour, a confirmé, lors d'un coup de téléphone avec le correspondant de l'agence tunisienne de presse Afrique dans la région, que les raisons de l'arrêt des négociations sont dues à l'existence d'un différend sur le dernier point, qui représente l'une des dispositions de base de l'accord, qui concerne l'emploi de 1500 entreprises Pétrole opérant dans le désert.

Il a souligné que "malgré les progrès considérables dans les négociations, selon le témoignage des membres de la délégation représentant l'autorité, parce qu'elle a été couronnée à 80 pour cent", comme il l'a dit, "par consensus sur les dossiers de l'Environnement, de la Plantation et de l'Horticulture et de la Société de Services pour le Sud, en particulier le Fonds de Développement et d'Investissement, et allouant 80 millions Le dinar, qui est une question très importante ", a-t-il dit," est le fruit des grands efforts consentis par la délégation gouvernementale pour parvenir à des résultats satisfaisants qui répondent aux aspirations de la société civile et des associations ", selon son estimation.

Ashour a ajouté: << Nous voulions rompre avec les pratiques passées, les fausses promesses et les solutions prothétiques, et nous tenions à mettre en œuvre tout ce sur quoi nous nous sommes entendus dans les délais impartis. Cependant, la partie adverse a posé des exigences élevées et irréalistes, car le chômage ne peut être absorbé sans stratégie, programmes, investissements et raccourcissement de leurs solutions en temps opportun. Cet accord, "constatant que la situation dans le pays, comme dans le reste du monde," est difficile, au vu de la pandémie Corona, ainsi que le fait que la délégation gouvernementale ne peut accepter de solutions illégales ", selon sa description.

Le chef de la délégation gouvernementale a apprécié les grands efforts consentis par les compagnies pétrolières, en acceptant leur affectation d'environ un millier de chômeurs avant la fin du mois de janvier, dont 200 devaient signer l'accord, et 600 au cours du mois de janvier suivant, après que ces entreprises aient jusqu'à présent nommé 236 travailleurs et cadres.

Moncef Ashour a appelé à la prise en compte de tous les résultats convenus, qu'il a qualifiés de "succès à valoriser", soulignant la nécessité de ne pas manquer cette opportunité que l'opinion publique attend dans la région et les travailleurs des entreprises de l'environnement et des services, qui sont au nombre d'environ quatre mille, Pour reprendre leur travail. Il a affirmé que la délégation était prête à signer demain les solutions convenues, qui représentent 80% des demandes présentées.

Pour sa part, un membre de la Coordination du sit-in Al-Kamour, Khalifa Bouwash, a expliqué au journaliste de << Watt >>, que << la délégation de négociation du côté a donné à l'équipe gouvernementale un délai d'un ou deux jours pour réfléchir plus avant, << soulignant >> la volonté de poursuivre les négociations et de discuter de toute solution permettant l'emploi de 1500 chômeurs, comme Il était stipulé dans l'accord de 2017. "Nous avons pris des mesures importantes", a-t-il ajouté, sans donner plus de détails.

Bouwash a déclaré qu'aujourd'hui une divergence de vues a été enregistrée et "nous avons décidé de conclure une trêve, en attendant que le Premier ministre intervienne pour résoudre ce point qui rompt avec l'emploi précaire, afin que nous puissions reprendre les négociations et sortir les négociations de cette impasse".

 

Read 45 times

Latest from Sawsen Ben Taieb

2 comments

  • Comment Link doom jeudi, 15 octobre 2020 21:28 posted by doom

    i was sarched about this topic before but this time the best because i learned a lot here

  • Comment Link yousef bousta jeudi, 15 octobre 2020 21:06 posted by yousef bousta

    thats really nice blog i really love it

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.