Uncategorized

Uncategorized (625)

La Treizième chaîne israélienne a indiqué que les attentes en Israël indiquent que le prochain pays arabe à signer l'accord de normalisation avec Tel Aviv pourrait être le Qatar.


La chaîne a déclaré dans un rapport que, "après la déclaration précédente du président américain Donald Trump selon laquelle 5 pays arabes normaliseraient leurs relations avec Israël, des questions se sont posées sur ces pays, et après avoir annoncé la normalisation des relations avec le Soudan, il y avait beaucoup de questions sur l'identité du prochain pays."


Elle a ajouté: "Le Qatar est le prochain pays sur la liste et le plus proche après le Soudan de la normalisation des relations grâce aux efforts américains pour pousser les autres pays à annoncer la normalisation avec Israël."

Et elle a poursuivi: «Si un accord est signé avec le Qatar, similaire à l'accord signé avec les Émirats arabes unis et Bahreïn, qui devrait être signé avec le Soudan, alors c'est une véritable réussite.

La chaîne israélienne a confirmé que "le Qatar sera le bénéficiaire de cet accord, car parmi les bonnes choses se trouve l'avion F35. On s'attend à ce qu'un tel accord soit lancé entre les États-Unis et les Emirats, surtout après qu'Israël a officiellement retiré son opposition à cette étape aujourd'hui, et le Qatar appelle également à un tel avion. Pour augmenter ses capacités militaires. "

Le mouvement palestinien «Hamas» a condamné la décision du gouvernement soudanais de normaliser les relations avec Israël, à l'instar des Émirats arabes unis et de Bahreïn.

La déclaration du mouvement se lisait comme suit: «Notre peuple palestinien héroïque, ainsi que tous les peuples des nations arabes et islamiques et les peuples libres du monde, ont reçu la nouvelle de l’approbation par le gouvernement soudanais de la normalisation des relations avec l’ennemi sioniste avec un grand choc, condamnation et condamnation.

Il a ajouté: "Nous exprimons notre condamnation, notre colère et notre dégoût face à cette normalisation honteuse et humiliante qui ne convient pas au Soudan en tant que peuple, histoire, stature et rôle en tant qu'État profond qui soutient la Palestine, sa cause et sa résistance."

Le communiqué a appelé le peuple soudanais à rejeter "l'accord de honte", qui "n'apportera ni stabilité ni détente au pays, mais le conduira vers plus de dispersion, de constriction et de perte".

Il a ajouté: << Notre certitude et notre confiance dans les peuples de notre nation ne seront pas entraînées dans ce bourbier comme l'ont fait certains régimes et gouvernements, et les peuples de notre nation resteront vibrants d'amour pour la Palestine, Jérusalem et la bienheureuse mosquée Al-Aqsa, et de dévotion à la cause palestinienne jusqu'au nettoyage de la Palestine de l'abomination des envahisseurs sionistes usurpateurs. >>

Les dirigeants des États-Unis, d'Israël et du Soudan ont annoncé dans une déclaration commune aujourd'hui, vendredi, que Khartoum et Tel-Aviv étaient parvenus à un accord pour normaliser les relations entre eux.

La déclaration conjointe déclare: "L'accord conclu prévoit l'établissement de relations économiques et commerciales entre Israël et le Soudan, avec un accent initial sur l'agriculture."

Le Soudan est devenu le cinquième pays arabe à signer un accord de normalisation avec Israël, à la suite de l'annonce d'un accord similaire entre Tel Aviv, Abu Dhabi et Manama le mois dernier, qui a été signé à Washington sous les auspices du président américain Donald Trump, et la Jordanie a signé un accord de paix avec Israël en 1994 et l'Égypte en 1979.

La France a lancé avec succès un missile de croisière à partir d'un sous-marin dans le cadre d'un test, le premier du genre dans le pays, selon le ministère français des Armées, qui a précisé, dans un communiqué, que le missile est capable de "détruire des infrastructures terrestres lourdes à distance" et est conçu pour atteindre des cibles "en Profondeur du «territoire ennemi».

 

 

 

Dans un précédent dans l'histoire du pays, la France a lancé avec succès un missile de croisière depuis un sous-marin, selon le ministère français des Armées.

 

Le ministère a indiqué dans un communiqué que le sous-marin Sovereign, qui appartient à une nouvelle génération de sous-marins nucléaires d'attaque (de la classe Barracuda), "a réalisé avec succès" le test-lancement d'un missile de croisière maritime (MDCN) au large de Pescarros (sud-ouest).

 

Elle a ajouté que "les forces sous-marines françaises étaient jusqu'à aujourd'hui capables de frapper des sous-marins et des navires de surface. Désormais, elles peuvent détruire des infrastructures lourdes sur terre à distance".

 

Selon le communiqué, la ministre des Armées, Florence Parly, a déclaré: «Ce succès donne à nos forces navales une nouvelle capacité stratégique et les place parmi les meilleures au monde».

 

 

Forte de cette expérience, la France a rejoint le club fermé des pays qui possèdent des missiles de croisière navals similaires au missile américain Tomahawk, célèbre lors de la guerre du Golfe de 1991. Le

 

missile de croisière maritime (MDCN) a une portée de 1 000 kilomètres et est conçu pour atteindre des cibles situées «en profondeur». Les territoires ennemis, tels que les centres politiques, les défenses aériennes et les radars, sont un complément au missile de croisière, et la marine française l'utilise jusqu'à ce jour dans les frégates multi-rôles «Freem».

 

Mais la possibilité de lancer ce missile à partir d'un sous-marin, donne aux forces armées françaises la possibilité de diriger une frappe secrète sous la mer vers l'ennemi.

 

 

 

La Tunisie perd l'Occident libyen après avoir perdu l'Est: En

déclarant à la partie libyenne la fermeture définitive des points de passage frontaliers, en arrêtant les vols aériens et maritimes entre la Tunisie et la Libye, et en détournant toutes les transactions commerciales, sanitaires et techniques vers la Turquie, la Tunisie a perdu toute la Libye, à l'est et à l'ouest, en raison d'une mauvaise gestion Relations avec la partie libyenne par les autorités tunisiennes dans la période récente ... ... les résultats désastreux sur l'économie tunisienne nécessitent la convocation immédiate des ministres de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de la Coopération internationale pour rendre des comptes au Parlement ... Une action diplomatique urgente pour éviter la situation et persuader la partie libyenne de revenir sur la décision est nécessaire ... Le peuple tunisien paie la taxe de confusion de l'autorité politique sur le plus gros dossier national.

 

Ce matin, mercredi 21 octobre 2020, le ministre de la Santé, Fawzi Mahdi, a confirmé lors d'une conférence de presse que la situation épidémiologique actuelle est devenue critique.

Le ministre de la Santé a déclaré que l'épidémie s'est généralisée dans diverses régions et de manière inégale, et qu'elle peut se propager davantage selon son expression.

 

Le ministre a souligné la nécessité de la prévention et l'engagement à porter un masque qui protège grandement contre la propagation de l'infection pour nous protéger et protéger nos proches.

 

Quelques jours avant la célébration de l’anniversaire du Prophète, qui coïncide avec un événement de consommation pour les familles qui acceptent généralement pendant cette période l’achat de pignons de pin pour préparer le fameux plat «zaqo porridge» en Tunisie.
Ce matin, Karima Hammami, directrice générale de la qualité et du commerce intérieur au ministère du Commerce, a confirmé dans un communiqué à Shams FM que le prix du kilogramme de "zaqo" est passé à 35 dinars le kilogramme cette année, contre 29 dinars l'année dernière.
"Les quantités actuellement disponibles sont de l'ordre de 70 ou 60 tonnes, qui sont les quantités restantes de l'année dernière, comme elle l'a dit", a déclaré Karima Al-Hamami.
Karima Hammami a souligné qu'il n'y a pas encore une grande demande pour les Tunisiens d'acheter du zaqo, ajoutant: "S'il y a une forte participation, les prix seront renversés."

Manchester United a débuté sa carrière dans la nouvelle version de la Ligue des champions, avec une précieuse victoire sur le Paris Saint-Germain mardi à l'ouverture des matches du Groupe H.

 

United a marqué Bruno Fernandez dans la minute 23 avec un coup de pied de pénalité avant Saint-Germain a égalisé par Anthony Martial, attaquant United, par erreur dans son propre filet à la 55e minute, puis l' attaquant Marcus Rashford gagné pour l'équipe anglaise en marquant le but gagnant à la 87e minute

 

. Détails match

 

Les deux équipes essayé de marquer un but. Les progrès dans les premières minutes n'avaient pas l'intention de ressentir le pouls, et Abdo Diallo a sauvé à la huitième minute un ballon croisé élaboré avant d'atteindre l'attaquant de Manchester United Marcus Rashford, puis Angel Di Maria a répondu par un tir à longue portée que de Gea a tourné au premier corner du match pour le Paris Saint-Germain. .

 

Malgré l'avantage de Saint-Germain, l'attaquant de United Rashford a failli surprendre les hôtes en frappant un ballon au sol rampant, dirigé par le brillant Navas pour un corner.

 

Ensuite, l'arrière latéral Kurzawa a failli sauter sur l'impressionnante passe de Mbappe, jusqu'à ce que De Gea revienne et sauve à nouveau la mise.

 

La situation s'est aggravée lorsque Manchester United a obtenu un penalty à la 21e minute après que Diallo a bloqué Anthony Martial, qui a été réalisé par Bruno Fernandez et a été abordé par le gardien de St Germain Kaylor Navas, mais l'arbitre espagnol, Antonio Matteo Lahues, a décidé de le renvoyer parce que la technique vidéo prouvait le mouvement de Navas avant de jouer. Fernandez a de nouveau marqué le ballon, annonçant les progrès de Manchester United à la 23e minute.

 

La première réponse de l'équipe locale a eu lieu à la 31e minute lorsque Di Maria a frappé les défenses de United grâce à une longue passe de l'arrière, qui a été laissée seule, mais ce dernier est sorti à un moment opportun et a réussi à contrôler le ballon avant que le milieu offensif argentin n'en prenne le contrôle.

 

Et il a clairement indiqué que United était déterminé à rester en tête alors que l'équipe anglaise continuait d'essayer de rechercher de nouveaux progrès avant la fin de la première mi-temps,

alors Fernandez a tiré un magnifique tir au sol qui a testé la vigilance et l'habileté de Navas, qui l'a habilement transformé en corner à la 38e minute.

 

Dans l'ensemble, la réponse offensive de Man United semblait meilleure et plus ciblée que les princes parisiens, à qui on a reproché le manque de concentration et la divergence de lignes en première mi-temps.

 

Deuxième mi-temps

 

La deuxième mi-temps a démarré de façon spectaculaire, en particulier de la part de Saint-Germain, qui a cherché à corriger sa situation rapidement et Mbappe est apparu à nouveau sur les lieux et a frappé un fort bouclé que De Gea a gracieusement lancé et retiré de son filet habilement.

 

Les attaques des locaux se sont poursuivies et elles semblaient déterminées à égaliser,

obligeant United à se contracter et à la 55e minute, l'équipe parisienne a obtenu un corner, auquel Neymar est allé, alors le ballon est allé à la tête de Martial, qui, par son étrangeté, l'a transformé en son propre but, annonçant l'égalisation de Saint Germain (1-1).

 

Après le but, les joueurs du Paris Saint-Germain et leur entraîneur allemand Thomas Tuchel ont exigé un penalty après la chute de l'attaquant de l'équipe, le remplaçant Moise Kane dans la surface de réparation de United, mais l'arbitre a ordonné la poursuite du jeu.

 

Au milieu de la seconde mi-temps, l'équipe de France avait complètement resserré son emprise sur le milieu de terrain et augmenté ses dangereuses tentatives d'attaque contre le but de De Gea,

Ce qui a fait que l'entraîneur anglais Solskjaer a poussé son peloton moyen, le Français Paul Pogba à la 67e minute, au lieu du nouveau venu Alex Telles.

 

United a profité de la descente de Pogba, qui a renouvelé l'activité de son équipe et l'a revitalisé. Rashford a failli prendre la tête à la 79e minute, mais Navas a de nouveau franchi régulièrement son but.

 

Alors que le match entrait dans son dernier virage à la 80e minute, les deux équipes ont intensifié leurs tentatives sur les deux buts, dans l'espoir de capturer les trois points du match.

 

Neymar a contrôlé le ballon à la 83e minute et a pénétré les défenses de United avant de tirer un tir qui est allé comme de Gea, qui l'a dévié de peu.

 

Pogba a prouvé qu'il était le sauveur de Manchester United grâce à sa force et sa possession du ballon au milieu du terrain, notamment aux frontières de la surface de réparation de Saint-Germain,

À la 87e minute, il a réussi à contrôler le ballon avant de le passer à Rashford, de sorte que l'international anglais a reçu le ballon et a pénétré dans la surface de réparation sans aucune interférence des défenseurs des propriétaires avant qu'un terrain rampant ne le touche dans le filet, annonçant le but de la progression dans le temps mortel pour l'équipe anglaise à la 87e minute.

 

Le but de Rashford a mis fin au match. Au profit de Manchester United, qui a débuté sa participation à la phase de groupes avec une importante victoire et trois précieux points sur Saint Germain, vice-champion du dernier championnat de Ligue des champions.

 

Dans un deuxième match dans le même groupe, l'Allemand Leipzig a battu son invité turc Basaksehir avec deux buts consécutifs, qui ont été marqués par Angelino aux 16e et 20e minutes.

 

 
 

Wadih al-Jarra, chef du bureau universitaire de football, a confirmé que le tunisien Tariq Bouchmawi, chef de la commission de la confédération de la confédération africaine de football (CAF), n'a pas aidé les clubs tunisiens au niveau continental, s'enquérant du rôle qu'il joue dans la protection des représentants du football tunisien au sein de la fédération continentale du football.
Al-Jari a déclaré lors de sa participation hier soir au programme `` Neuvième Sport '' que le bureau de l'université était intervenu à plus d'une occasion pour défendre les droits des clubs tunisiens, à un moment où Tariq Bouchmawi était membre des commissions de la Confédération africaine de football (CAF).
Al-Jari a ajouté qu'il avait mis son avenir en jeu lorsqu'il s'est tourné vers le siège de la `` CAF '' en Egypte pour défendre le club de Sfaxien, accompagné de son écrivain Sami Boussarsar, soulignant qu'il était soumis à de sévères sanctions équivalant à une suspension de son activité et à son exclusion de la présidence du bureau universitaire.
Il a souligné que Bushmawi, qui présidait la commission des compétitions de la CAF, a presque privé le Club Africain de participer à la Ligue des champions, lorsqu'il a été empêché d'obtenir des vacances et menacé d'exclusion de participer, avant que l'université n'intervienne et n'achemine plus d'une correspondance pour régler le dossier du club.
Et il a été surpris par son intervention de certaines personnes sur le soutien que Bouchmawi a apporté au football tunisien, grâce à son poste au bureau exécutif de la CAF.
Il est à noter que Wadih Al-Jari a présenté sa candidature à l’un des comités de la Confédération africaine de football (CAF) après que le bureau universitaire a recommandé son dossier de candidature, tandis que la candidature de Tariq Boushmawy à la présidence de la CAF a été refusée.
 

mercredi, 21 octobre 2020 09:38

btconline 4 pin and btc address to start earn

Written by

Hello,

Submit 4 pin and btc address to start earn

https://btconline.io/5032137

Page 2 sur 45