Uncategorized

Uncategorized (701)

Le Premier ministre Hisham El-Mechichi a confirmé, lors de son inauguration il y a peu ce samedi 10 octobre de la réunion à distance avec les gouverneurs, que des sanctions financières seront imposées à quiconque ne porte pas de masque, à partir de la semaine prochaine.

Al-Meshishi a déclaré que le traitement du virus à l'heure actuelle diffère de celui de la première vague, étant donné qu'il y a une propagation sociétale de l'épidémie.

Le Premier ministre a assuré que des mesures avaient été prises pour donner au citoyen la possibilité de coexister avec le virus jusqu'à ce qu'il soit éliminé par la vaccination.

A cet égard, il a souligné le grand rôle des gouverneurs pour activer les mesures prises, notant que le gouvernement est en suivi quotidien de ces mesures avec eux et avec la salle des opérations pour intervenir si nécessaire.

 

 Maghreb Street: Le Premier ministre Hicham El-Mechichi a confirmé aujourd'hui, samedi 10 octobre 2020, que des

sanctions financières seront imposées à ceux qui ne respectent pas le port de la muselière à partir de la semaine prochaine. Il a souligné aujourd'hui sous sa supervision une réunion à distance avec les gouverneurs de la salle d'opérations du Covid 19 sur l'importance du rôle qu'il joue Les gouverneurs en activant les mesures qui sont prises, qui, selon lui, est l'une des plus importantes est d'imposer le port de la muselière, soulignant qu'il a été scientifiquement prouvé que c'était le meilleur moyen de briser la propagation de l'infection.

 

Il a mentionné que l'ensemble des mesures qui ont été prises est basé sur la rupture du schéma progressif de l'infection et que l'épidémie à ce stade est une épidémie communautaire qui diffère de la situation au cours de la première vague, soulignant que sa gestion est également différente de la première étape.

Il a souligné que les gouverneurs étaient chargés d'une grande responsabilité dans le suivi de la propagation du virus et dans l'activation des mesures qui sont prises car plus proches du terrain, et que chaque État a sa propre spécificité, annonçant que les gouverneurs de la république sont directement et continuellement liés à la salle des opérations, soulignant que sa visite dans cette salle s'inscrit dans le cadre d'une mise à niveau de sa préparation. Notant que ceux qui y figurent ont le pouvoir de décider, saluant les efforts qu'ils font dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus.

Des dizaines de propriétaires de cafés , vendredi 9 octobre 2020, organiseront une manifestation devant le siège du gouvernorat de Tunis, en opposition à la décision d'interdire la consommation sur place dans les cafés, restaurants et salons de thé, et de limiter la vente de nourriture et de boissons à l'extérieur.


Les manifestants ont soulevé des slogans appelant à l'annulation immédiate de la décision, qu'ils jugeaient ingrate à leur droite, et ont également appelé à la destitution du gouverneur de Tunisie, soulevant le slogan «Digaj» devant le siège de l'Etat.

Des négociations ont commencé ce matin entre une délégation du Barreau de la Chambre des propriétaires de cafés et le gouverneur afin de parvenir à une solution qui satisfasse toutes les parties, selon ce que le porte-parole de la Chambre, Sadri Bin Azouz, a déclaré à «Ultra Tunisie».

Il est à noter qu'à la suite de la réunion du Comité régional de prévention et de réponse aux catastrophes, et de l'organisation des secours dans les gouvernorats du Grand Tunis, qui s'est tenue dans la soirée du mercredi 7 octobre 2020, il a été décidé d'interdire la consommation sur place dans les cafés, restaurants et salons de thé, et de limiter la vente de nourriture et de boissons à l'extérieur.

jeudi, 08 octobre 2020 19:10

Airdrop YFIC

Written by
Pour rejoindre YFIC Airdrop, il vous suffit de saisir votre email et votre adresse Ethereum ci-dessous.Veuillez lire attentivement les règles!
 
13Jours15Heures27Minutes13Secondes
 
50 000 membres
Valeur: 50000 $
 
Prix: 50000 jetons YFIC
Distribution de 50000 jetons YFIC à la communauté
 
 
Fin: 22 octobre 2020 14h00 UTC + 07h00
 
Distribution des parachutages: 29 octobre 2020 17h00 UTC + 07h00

https://yfic.money/presale/

mercredi, 07 octobre 2020 11:05

Qu'est-ce que l'agriculture de rendement?

Written by

Qu'est-ce que l'agriculture de rendement?

L'agriculture de rendement est également appelée extraction de liquidité ou extraction de liquidité, un moyen de générer des prix ou des récompenses en possédant desactifs cryptographiques . En substance, les actifs cryptographiques peuvent générer de nouveaux cryptos .

 

L'agriculture de rendement ne fonctionnera que lorsque les fournisseurs de liquidité (LP) agissent en tant qu'utilisateurs qui placent leurs actifs cryptographiques dans le pool de liquidité ou les pools de liquidité. Les LP peuvent être interprétés comme des prêteurs, étant donné que leurs actifs cryptographiques peuvent ultérieurement être empruntés et utilisés par d'autres utilisateurs.

 

Les pools de liquidité sont des contrats intelligents qui bloquent / contiennent les fonds de ces prêteurs. Avec l'inclusion de la crypto dans le pool de liquidités, les prêteurs recevront plus tard des récompenses ou des intérêts en fonction de la crypto qu'ils prêtent.

 

L'agriculture de rendement est généralement effectuée en utilisant leJeton ERC-20 sur le réseau Ethereum. En outre, l'intérêt que le prêteur obtiendra se présente sous la forme de jetons ERC-20.

 

De plus, avec le développement et l'espace croissant de la technologie DeFi, cette plate-forme ou applications décentralisées (dApps) sera en mesure de prendre en charge les capacités de contrat intelligent en changeant de protocole.

 

Fonctionnement de l'agriculture de

rendement L'agriculture de rendement utilise le modèle de Teneur de Marché automatisé (AMM) et implique des LPs, ainsi que des Pools de Liquidité.

 

Teneur de marché automatisé (AMM)

Le terme Market Maker (MM) dans le concept d'échange cryptographique est un trader qui achète / vend des actifs cryptographiques à un certain prix en plaçant une position limite.

 

Les LP agissent en tant que propriétaires d'actifs cryptographiques qui stockent leurs fonds dans des pools de liquidité ou des pools de liquidité.

Ces pools de liquidité servent de lieu ou de marché lorsque les utilisateurs prêtent leurs actifs, les empruntent à d'autres utilisateurs ou les échangent simplement contre des jetons ERC-20.

 

Les utilisateurs de la plateforme ou les emprunteurs d'actifs seront soumis à certains frais, ces frais seront par la suite payés au fournisseur de liquidité en fonction de la part qu'il donne aux Pools de liquidités.

La façon dont Liquidity Pools obtient son chiffre d'affaires consiste à distribuer de nouveaux jetons qui entrent dans le protocole. Plus il y aura de jetons, plus les pools de liquidités seront riches, ce qui profitera bien sûr à toutes les parties.

 

Bien entendu, chaque protocole qui applique l'agriculture de rendement a des règles de distribution différentes. Cependant, les fournisseurs de liquidité obtiendront toujours un rendement sur les actifs qu'ils prêtent dans les pools de liquidité.

Habituellement, ces fonds sont stockés sous la forme de pièces stables indexées sur l'USD, telles que DAI, USDT, USDC, BUSD et autres. Certains protocoles impriment généralement leurs propres jetons qui seront ensuite stockés dans le système. Cela peut être vu dans le protocole Compound qui a un jeton COMP.

 

Par exemple, si vous avez ETH et que vous le mettez dans le protocole Compound, votre ETH sera le cETH indexé sur USD. D'autres pièces telles que DAI subiront également le même processus et deviendront cDAI. De plus, ces pièces peuvent changer de protocole et bien sûr frapper de nouvelles pièces qui représenteront les pièces.

Le chef de l'Organisation internationale pour le leadership des jeunes, Abd al-Rahman al-Kharrat, a révélé qu'il y avait des soupçons de corruption dans le budget alloué pour faire face à la pandémie Corona, et que 2 000 millions de dinars se sont «évaporés» jusqu'à présent parmi les 6 milliards de dinars alloués par le ministère de la Santé pour faire face à la pandémie, a-t-il dit.
 
 
Il a ajouté lors d'une conférence de presse tenue aujourd'hui, mardi 6 octobre 2020 au siège de l'organisation à Kairouan pour éclairer l'opinion publique sur l'existence d'abus qu'il a qualifiés de dangereux dans le secteur de la santé en Tunisie lors de la pandémie Corona, qu'en plus des 6000 millions de dinars précités, 2100 millions de dinars ont été retirés qui ont été alloués pour la réalisation de 7 grands projets. Avec le ministère de l'Équipement et le retrait de 90% des fonds alloués au programme «Raida», qui est mis en œuvre par le ministère de la Femme sur financement de l'Union européenne, sous prétexte de soutenir les efforts pour faire face à la pandémie de Corona, mais «cela ne s'est pas concrétisé sur le terrain et la situation du secteur est restée en détérioration, elle s'est plutôt aggravée pendant la pandémie», comme il le dit.
 
 
Al-Kharrat a confirmé l'existence Soupçon de corruption dans l'acquisition d'ambulances et de lits de récupération par le ministère de la Santé avec l'aide d'hommes d'affaires pour les distribuer aux hôpitaux publics, mais une partie d'entre eux a été acquise par un homme d'affaires sous prétexte de payer 40% de leur valeur , et de transférer leur destination de vente et d'achat vers certaines cliniques privées ou vers le pays Libyen, selon son affirmation.
 
 
Il a également confirmé l'existence de soupçons de corruption au sein de la pharmacie centrale et de son traitement, qu'il qualifie de "double" entre pharmacies et entre passeurs, protégés par des personnes influentes qui entretiennent une relation avec un ancien directeur de la pharmacie centrale en fournissant des masques, du matériel de stérilisation et des analyseurs de virus Corona non conformes aux spécifications internationales.
 
 
Il a précisé dans le même contexte que «des masques et du matériel de stérilisation ont été acquis auprès de certaines entreprises tunisiennes sans publier une demande d'offres selon la loi sur les marchés publics, en raison de l'existence de relations personnelles entre les opérateurs de la pharmacie centrale et certains hommes d'affaires.Et les dirigeants d'entreprises industrielles », comme il l'a dit.
 
 
Abd al-Rahman al-Kharrat a indiqué qu'il y avait « complicité dans la distribution de médicaments contre les maladies chroniques afin de ne pas atteindre les dispensaires et les pharmacies hospitalières dans le but de les vendre secrètement», selon des certificats obtenus par l'organisation auprès de nombreux médecins.
 
 
Au niveau régional, il a évoqué l'envoi de certaines directions régionales de la santé à des « rapports fabriqués » sur le nombre de personnes infectées par le Coronavirus et sur les résultats des analyses et le nombre de décès en plus de l'existence d'une «situation catastrophique» dans les directions régionales de la santé du fait de la grave pénurie de personnel et de leur absence totale ou partielle de plus d'un demi-mois et demi. Et de quitter leurs lieux de travail et de couvrir certains responsables régionaux, ainsi que de l'absence d'informations correctes dans les comités régionaux pour faire face aux catastrophes, a-t-il déclaré.
 
 
Le chef de l'International Youth Leadership Organization a déclaré que ces violations avaient été constatées sur la base d'un travail d'enquêteL'organisation l'a rempli et un questionnaire rempli par les départements régionaux de la santé et basé sur les rapports financiers officiels. Il a confirmé que la Commission de lutte contre la corruption a reçu un certain nombre de dossiers de corruption et que le Ministre de la santé reçoit également les mêmes dossiers, ajoutant que toutes les constatations de l'organisation en matière de corruption et d'abus dans le secteur de la santé seront mises à la disposition du ministère public. Et le pôle judiciaire financier.
 
 
Il convient de noter que l'Organisation internationale pour le leadership des jeunes est une organisation non gouvernementale et à but non lucratif créée en 2017 et dont l'un de ses principaux objectifs est la formation et le développement de la jeunesse afin de contribuer à la construction de la voie démocratique et à lui donner des centres de décision. L'organisation, dont le siège central est situé dans l'État de Kairouan, dispose de plusieurs antennes régionales et souhaite établir des partenariats. Avec plusieurs organisations et associations nationales et internationales afin de faire progresser la réalité de la jeunesse aux niveaux local et international.
 
 
Wat
Page 11 sur 51