Uncategorized

Uncategorized (858)

Taboubi: les actions d'Altonasar ne seront pas vendues, peu importe ce que cela m'a coûté

Le secrétaire général de l'Union du travail, Noureddine Taboubi, a confirmé aujourd'hui à Mosaique, à Hammamet, que les agresseurs seraient retrouvés jusqu'au sous-secrétaire général, Monem Amira.

Al-Taboubi a déclaré que les travailleurs civilisés du sit-in de la place Mohammed Ali ont échappé à l'attaque contre le membre du Bureau exécutif, mais malheureusement il y a eu ceux qui ont été piétinés parmi eux et poussés par des partis tentant d'exploiter ce dossier économique et social.

Il a ajouté: "Nous, la Fédération, croyons en la loi, aux institutions et à la voie qui a été prise pour traquer les agresseurs".

Dans le dossier d'exonération d'Elias Al-Manqabi de ses fonctions à la tête de Tunisian Airlines, Al-Taboubi considère que le Premier ministre est la cible de ce que le ministre des Transports Anwar Maarouf a présenté.

En réponse à la question de Mosaic si la décision d'exemption avait quelque chose à voir avec la question de la vente d'une partie des actions de Tunisian Airlines au transporteur qatari, Al-Taboubi a déclaré: «Ils essaient d'inonder la société de plusieurs manières pour faciliter la négligence, mais je vous assure que nous n'autoriserons pas la vente de la société ou d'une organisation du secteur public qui m'a coûté ce qu'elle m'a coûté! ".

Lecce a porté un coup dur aux espoirs de la Lazio de chasser la Juventus pour le titre "Serie A" après l'avoir battu (1-2) lors de la réunion organisée par le stade (Via del Mar) aujourd'hui lors du 31e tour de la Serie A italienne.
Felipe Caicedo a marqué à la 5e minute pour la Lazio avant que Lecce ne tourne le score avec les buts de Popacar à la 30e minute et Fabio Lucioni à la 47e minute avec Patrick expulsé à la 93e minute par la Lazio.
La défaite a également privé la Lazio de la poursuite de la Juventus, qui a balayé Turin dans le derby (4-1), au premier rang, et a augmenté la différence entre eux à 7 points, après que l'équilibre de l'équipe soit resté à 68 points, 7 rounds avant la fin.

Et sous la forme de la victoire de la Juve ce soir, la différence passera à 10 points
 
mardi, 07 juillet 2020 18:02

guaranteeddownlineclub

Written by

https://www.guaranteedownlineclub.com/home?code=Vnz376iwB3

Moussa: Al-Shawashi n'a jamais rêvé d'un poste ministériel et il siège aujourd'hui sur la chaise de Ben Ali. '

Abeer Moussa, chef du Parti constitutionnel libre dans le programme Midi Show, a estimé aujourd'hui, mardi 7 juillet 2020, que le chef du Mouvement démocratique, Ghazi Al-Shawashy, ministre des biens d'État et des biens immobiliers, n'a jamais rêvé d'obtenir un poste ministériel, Aujourd'hui, il siège au fauteuil de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali. '

Et elle a considéré à travers Moussa que le Parti constitutionnel libre défend la patrie et la souveraineté nationale tandis que d'autres partis défendent le président et ses intérêts, disant: `` Ghazi Al-Shawashy est assis sur le sol de ce dont il rêvait, il est assis au Pérou, Ben Ali ... et aujourd'hui, il défend le président avec des ramifications ...

Il semble qu'il ait apprécié le Sports Esperance, il a dû se retrouver à chaque fois victime de la rébellion de l'un de ses joueurs et de son adhésion à quitter Hassan Belkhoja Park, en
gardant à l'esprit son intérêt en premier lieu sans penser à l'intérêt du club, qui était crédité de sa renommée et de sa notoriété et à attirer l'attention des médias et du public sportif.
Une fois que les fans d'Al-Ahmar et d'Al-Asfar ont commencé à oublier l'évasion d'Anis Al-Badri au cours de la dernière période de transfert hivernal, des nouvelles ont fait surface concernant la rébellion du milieu de terrain, Muhammad Ali bin Ramadan, qui semble avoir refusé le renouvellement avec l'équipe de Bab Suwaiqa et cherche maintenant à partir, mais il a levé la bannière de la rébellion et a demandé d'améliorer sa condition comme condition Résidence à Sports Park B
La question de la rébellion des joueurs contre les clubs tunisiens n'est pas une hérésie, mais elle est présente et ne se limite pas à une équipe spécifique, de sorte que les équipes ont subi leur feu dans des proportions variables.

L'espérance est la plus touchée, la

mémoire nous ramène à plusieurs joueurs qui sont passés par le parc Hassan Belkhuja et ont choisi de s'échapper à l'instar d'Osama Darraji, le joueur qui a fait de l'espérance sa gloire et sa renommée depuis qu'il a rejoint la première équipe en 2007, où il a retrouvé
toutes les prédictions de succès et de réconfort des officiels du club, notamment son président Hamdi Al-Moadab, mais pas la façon dont il est parti en 2012. Les décideurs du club ont aimé, car la première star de l'équipe s'est rebellée contre l'équipe et a surpris tout le monde en déménageant à Sion Swiss à un moment où ils attendaient la prolongation de son séjour dans le parc «B». L'expérience suisse n'a pas réussi, de sorte que le joueur retournerait à nouveau dans l'équipe Bab Souika, à partir de laquelle le joueur a commencé à voyager entre plusieurs stations, du pionnier saoudien au club de Bizerte, puis au club africain, et de lui à l'Algérien JS Kabylie.


N'oubliez pas non plus le leader actuel de l'équipe, Khalil Shammam, en août 2014, où le défenseur Khalil Shammam a surpris les fans rouges et jaunes en signant avec Victoria Guimarache, Portugal, bien qu'il était dans une solution à chaque engagement après la fin de son contrat, mais les négociations de renouvellement ne se sont pas ouvertes, une étape envisagée par les Tarjans pour s'échapper. Et ils nient l'équipe à un moment où la responsabilité semble être partagée entre lui et le corps qui a hésité à résoudre le dossier. L'expérience de Melons au Portugal n'a pas duré longtemps.Il est retourné au Sports Park B après avoir rompu son contrat avec Guimarache et la glace de colère envers les supporters a commencé à fondre petit à petit jusqu'à aujourd'hui est devenu l'un des symboles de la fidélité en rouge et jaune ...


À la mi-juin 2018, le jeune défenseur est parti Montaser Talbi, la Commission Espérance, pour se faufiler alors qu'elle tentait d'obtenir sa signature pour renouveler le contrat où le joueur a signé
Avec le Risbourg turc pendant 3 saisons, dans un mouvement similaire au terrain de milieu de terrain précédent de l'équipe Bab Souika Idris Al-Muhairisi est venu quand il a esquivé le corps et a signé au profit de l'Etoile rouge de France, mais son expérience professionnelle n'a pas connu de succès, puis il est retourné au championnat tunisien et a essayé de s'imposer à nouveau depuis la porte d'Al-Munaytier, mais cela semblait un fantôme pour ce joueur Qui brillaient auparavant de rouge et de jaune.
Un autre nom a laissé l'équipe sans notification préalable, qui est Ayman bin Mohamed dans le Mercato de l'été dernier, où il a soumis son dossier de renouvellement peu avant la fin de son contrat, mais il a été choisi pour rejoindre le Havre français et plus encore, le joueur a soumis un dossier à la commission des conflits de la Fédération tunisienne de football pour réclamer ses droits financiers à l'autorité. Et représenté par des loyers et des subventions ... Au cours de la même période, l'équipe de Bab Suwaiqa s'est également plainte de quitter le champ intermédiaire Ghaylan Al-Shalali en Turquie depuis le portail turc de Malatya Spore après avoir refusé de renouveler son contrat avec Esperance malgré l'offre de matériel tentante présentée par Hamdi Al-Moadab. La station professionnelle n'a pas duré aussi longtemps que Le boycott a eu lieu entre lui et l'équipe turque parce qu'il n'a pas perçu sa cotisation alors qu'il échangeait des nouvelles liées à ses efforts pour retourner dans les bras d'Espérance.Comme pour l'hiver dernier Mercato, les supporters de l'équipe ont été surpris par la fuite du terrain international moyen, Anis Al-Badri, vers l'Union de Jeddah, où le joueur s'est rendu en Arabie saoudite sans l'autorisation de l'organe de gestion, qui a dénoncé sa sortie, indiquant qu'il prendrait des mesures juridiques avant que les vues entre les deux parties ne soient arrondies. ..

Le club Sfaxien a également souffert ... Ce

n'était pas le seul athlète d'Espérance touché par le vol de ses joueurs. Le club Sfaxien a à son tour été témoin de l'évasion de son joueur Hossam El Habassi à l'été 2017 et a perdu contact avec lui, puis il y a eu des nouvelles de son approche de l'Espérance à certains moments et de la star côtière et du club africain également avant de rejoindre le club africain Le joueur du Bizerte Club. Il semble que l'équipe soit actuellement dans le même scénario avec l'attaquant Alaeddine Marzouki, car elle ressemble davantage à une série intersaison entre les deux parties.

L'étoile est victime de la polarisation de ses jeunes étoiles

Alors que la question liée à la plupart des équipes est la sortie des joueurs "relativement matures", la star côtière a été affectée par la tentation de ses jeunes stars ces dernières années, et l'organe de gestion s'est trouvé critiqué à cause du départ de plusieurs noms prometteurs vers les clubs européens, et c'était une solution pour chaque association puisque les officiels ne sont pas entrés avec elle Des contrats professionnels similaires au milieu de terrain Moataz Al-Zadam (19 ans), qui a voyagé en Europe après avoir été séduit par un agent commercial suisse, ce qui a incité la star à cette période à signer des contrats professionnels avec 12 jeunes talents tels que Aziz Al-Falah - Montaser Faraj - Bilal Muqnim - Osama Obaid - Ayoub Ayyad - Aziz bin Abdullah - Faek Sik Salem - Nader Daboubah - Muhammad Amin Hilal - Naseem Khather - Rayan Azzuz - Baligh Al Jamali.
De même, les fans de "Litwal" n'oublient pas, l'attaquant Hazem Al-Hajj Hassan, l'ancien attaquant de l'équipe tunisienne des moins de 17 ans, qui s'est échappé de l'équipe en 2014 pour rejoindre le club français de Girondane Bordeaux, mais ce dernier s'est dispensé de lui après qu'il n'a pas prouvé sa présence pour revenir dans l'atmosphère du joyau de l'équipe sahélienne.

Le président algérien Abdel Majid Taboun a annoncé qu'il souhaitait "des excuses" de la France pour son passé colonial dans son pays, considérant que son homologue français, Emmanuel Macron, est un homme "honnête" qui est capable de poursuivre l'approche de calme entre les deux pays. En réponse à une question sur la question des excuses de la France pour l'ère coloniale, Taboun a déclaré dans une interview à la chaîne France 24, que Paris avait présenté "une demi-excuse", espérant que "cela continuera dans la même approche et offrir ses excuses complètes". "Cela permettra au climat de se calmer et de le rendre plus pur pour les relations économiques, pour les relations culturelles, pour les relations de bon voisinage", a-t-il ajouté, rappelant le rôle que peuvent jouer 6 millions d'Algériens vivant en France dans ce domaine. Vendredi, l'Algérie a accueilli les restes de 24 combattants tués dans les premières années du colonialisme français, restitués de France, dans un geste de relations bilatérales plus calmes


Aujourd'hui, lundi, un tribunal égyptien a confirmé le renvoi d'un policier vers une retraite anticipée après avoir publié des photos sur les réseaux sociaux, montrant son étreinte du drapeau turc et son acceptation de celui-ci.

Selon les médias égyptiens, le tribunal administratif de la présidence de la République au Conseil d'État a confirmé la décision du sous-ministre égyptien de l'Intérieur, qui prévoit notamment de renvoyer un secrétaire de police dans la réserve, et a rejeté la demande du policier, qui comprend l'annulation de la décision de le renvoyer dans la réserve et l'indemnisation des dommages encourus.

Dans les détails, le tribunal a déclaré que la raison pour laquelle le ministère de l'Intérieur s'est appuyé pour renvoyer le retraité à son poste était de publier trois photos personnelles de lui sur son site de réseau social "Facebook" dans lequel il apparaît portant ses vêtements officiels devant son lieu de service désigné à l'intérieur du centre culturel turc et apparaît dans l'un d'eux dans lequel il se produit. En embrassant le drapeau turc, et il réitère également des phrases parmi ses collègues selon lesquelles il souhaite mettre fin à son service de la police et des services de voyage pour travailler dans le pays de la Turquie.

Le tribunal a justifié sa décision selon laquelle la publication par le policier de ses photos sur son site de médias sociaux et sa profession avec lui sur sa page, indique son soutien et son soutien à un autre pays "avec une hostilité politique avec son pays de nationalité", et a déclaré que le policier "avait perdu la confiance et la considération nécessaires pour pourvoir ce poste

La paix soit sur vous. On
considère que le prix se répète à partir des catégories d'analyse technique les plus célèbres, et cela peut s'expliquer par le fait que les marchés financiers sont des investisseurs de tous les groupes, qui sont contrôlés par des sentiments de cupidité dans l'obtention de bénéfices, et des sentiments de peur de la perte, et

ces sentiments de cupidité et de peur traduits sous forme de dessin. Le diagramme est dans des modèles qui peuvent être classés et identifiés, et ces sentiments se répètent avec le temps.

Et comme le comportement d'avidité et de peur des investisseurs, comme cela s'est produit dans le passé, se produira à l'avenir, les modèles techniques résultant de ce comportement tels qu'ils se sont produits dans le passé se produiront à l'avenir, donc l'histoire se répète.
 
 
Page 51 sur 62