Sawsen Ben Taieb

Sawsen Ben Taieb

Le Club Africain a terminé la saison du premier championnat de la ligue de football professionnel 2019-2020, à la cinquième place, après avoir récolté 40 points après avoir remporté 13 matches, à égalité en 7 confrontations et vaincu à 6 reprises.

 

 

Et en prévision du début de la nouvelle saison de football, l'équipe de Bab Al-Jadid a passé des contrats avec de nombreux joueurs, et d'un autre côté, le groupe assistera à une projection de l'équilibre humain.

 

Dans ce contexte, «Digital Tunisia» a appris que les acteurs suivants seront supprimés:

 

Saif al-Din al-Sharafi - Ayman Jaballah - Louay Al-Alawi - Wael Weslati - Ayoub Mashareq - Ibrahima Mosheli - Jihad Al-Trabelsi - Mahdi Al-Wathrifi et Ayoub Al-Talili.

 

L’organisation d’Abd al-Salam al-Yonsei négocie également avec le duo Hamza al-Aqrabi et Zuhair al-Dhuadi pour parvenir à une solution amiable de résiliation de leur contrat.

La Fédération tunisienne de football a annoncé que l'équipe Al Wasit jouerait un match amical, le 8 octobre, devant les Comores, au stade Abdelaziz Al Shteiwi de La Marsa. Et en vue de cette confrontation, les Aigles de Carthage entameront un entraînement préparatoire, à partir de demain, dimanche. L'entraîneur Maher Al-Kanzari a invité 21 joueurs à prendre part à cette embuscade, et ils sont: Ahmed Suleiman (L'étoile sahélienne) - Muhammad Amin Zaghadeh - Shihab Al-Obeidi - Qasimi Aziz - Ahmed Al-Obeidi - Amin Al-Ajimi (Club Africain) - Alaa Gharam - Bashir Ghariani - Ashraf Al-Habraf - Abdullah Al-Amiri (le Club de Sfaxien) - Shawki bin Khazir (Ittihad bin Guerdane) - Farouk al-Maimouni (Tarji Sports) - Naji Fares (Transport Olympique) Muhammad Ali al-Wurimi (Tarji al-Jarjisi) - Yassin Raydan - Aman Allah bin Hamida - Yanis al-Sog Le stade tunisien) - Rayyan Haddad (Hammam Al-Anf Club) - Mohamed Amine Gabi (Kairouan Youth) - Abdel-Muheeb Al-Shamikh (Olympique de Medenine) - Adam Al-Quraishi (Al-Ittihad Al-Monastir). Ce match amical s'inscrit dans le cadre des préparatifs de l'équipe Awassi pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations 2020, qui se dérouleront en Tunisie en novembre prochain. Et voici le programme complet de préparation de l'équipe: - Le dimanche 4 octobre 2020: le rassemblement à la Fédération Tunisienne de Football à 15h00 et les exercices à 16h00 au stade Chedli Zouiten. Lundi 5 octobre 2020: exercices à 10h au stade Abdel-Azaz Al-Shteiwi de Marsa «Al-Ghashab» et exercices à 16h au stade Chedli Zouiten. Mardi 6 octobre 2020: Un match pratique à décider. Le mercredi 7 octobre 2020: Exercices à 10h00 au stade El-Shazly Zouiten.Exercices à 16h00 au stade Abdel-Azaz El-Shetewy à Marina «Al-Ghab». Jeudi 8 octobre 2020: Match amical contre les Comores Akaber. Vendredi 9 octobre 2020: Entraînement à 16h00, au stade Chedli Zouiten. Le samedi 10 octobre 2020: exercices à 10h au stade El-Shazly Zouiten, et exercices à 16h au stade Abdel-Azaz El-Shteiwi à Al-Marsa «Al-Moashab». Le dimanche 11 octobre 2020: Exercices à 16h00 au stade Abdel-Azaz Al-Shteiwi d'Al-Marsa, «l'herbe. Lundi 12 octobre 2020: 22h00 entraînement au stade El-Shazli Zouiten. Mardi 13 octobre 2020: Un match pratique, à décider.

Le président américain Donald Trump annonce que lui et sa femme sont infectés par le coronavirus

Dans une déclaration spéciale à Shams FM dans Sport Time avec Bashir Al Majri, le secrétaire général du Club africain, Sami Al Muqaddami, a confirmé que, contrairement à ce qui a été diffusé, la première tranche du nouveau mois n'a pas encore été décaissée par Qatar Airways, et des questions de procédure sont actuellement en cours avec la Banque centrale. Sami Al-Muqaddami a souligné que ce sont des détails normaux et nécessitent un espace de temps plus long.

Le secrétaire général du club africain, Sami Al-Maqdami, a confirmé dans un communiqué sur Shams FM dans Sport Time avec Bashir Al-Majri que tout se concentre actuellement sur la recherche de solutions avec les différents joueurs qui ont des différends avec l'équipe, car la valeur totale des fonds à épargner atteint 12 millions de dinars, mais peut être réduite de moitié. Si l'autorité peut éviter des pénalités de retard. Il a également indiqué qu'il n'est pas possible de parler d'un mandat pour le moment tant que l'interdiction de mandat n'a pas été levée et que l'interdiction concerne l'enregistrement des joueurs et non la conclusion de contrats, ce qui n'empêche aucun nouveau joueur de s'entraîner avec l'équipe.

Jeudi soir, 1er octobre 2020, l'ancien Premier ministre Elias Al-Fakhfakh était invité sur la chaîne Al-9 dans l'émission `` Abdali Show Time '' avec Lotfi Al-Abdali,
pour évoquer le conflit d'intérêts dans lequel il était impliqué et qui a conduit à sa démission de la fonction de premier ministre.

Al-Fakhfakh a confirmé qu'il ne s'attendait pas à ce qu'il soit choisi à la tête du gouvernement par le président de la République, Qais Saeed,
et a déclaré que lors des élections présidentielles, il était un partisan de Qais Saeed et qu'il croyait au projet du chef de l'Etat. Il a indiqué qu'après sa démission en tant que Premier ministre,
sa vision de Qais Saeed n'a pas changé, mais plutôt sa conviction en lui a augmenté.

Il a ajouté qu'il existe une `` mafia '' de personnes influentes qui ont contribué à entraver la voie de la réforme du pays en exploitant les médias et en influençant l'opinion publique.
Il a indiqué que si les partis avaient pu présenter une liste de censure contre le président de la République, ils n'auraient pas pu le renvoyer dans les quatre mois.



Revenant sur la question du conflit d'intérêts, Al-Fakhfakh a déclaré que depuis qu'il a quitté le ministère des Finances en 2014,
il a contribué à trois entreprises et a indiqué que l'une des entreprises spécialisées dans le transfert de déchets est celle à laquelle il a participé et conclu un contrat avec l'État en 2017.
Il a confirmé que l'accord dont bénéficiait la société actionnaire Elle était en bonne santé et a traversé toutes les étapes juridiques.





«Le renversement du gouvernement était une décision avant sa formation», a déclaré Al-Fakhfakh, notant qu'avant de présenter sa démission du gouvernement, il y avait un parti qui avait retiré ses ministres du gouvernement.
Il a souligné qu'Ennahda et le parti Cœur de la Tunisie avaient uni leurs forces pour atteindre leurs objectifs et trahi leurs électeurs,
expliquant qu'Ennahda l'avait contraint à entrer dans le Cœur de la Tunisie au sein du gouvernement, indiquant qu'il avait refusé cela car le Parti Cœur de Tunisie est en soi un `` processus de transformation ''.
Et il a dit: `` Nabil Karoui est tout Des soupçons relégués ... Nabil Karoui est une façade pour les parties prenantes. ''



`` Il existe un réseau de grands intérêts en Tunisie '', se référant au parti Cœur de la Tunisie et au mouvement Ennahda, notant qu'il y a des hommes d'affaires comme Kamal Latif qui
exploitent également leur influence dans le pays au profit de leurs intérêts. La peine est d'une durée de quatre ans.



"Le conflit d'intérêts est une histoire vide et non l'original
."



Al-Fakhfakh a porté de nombreuses accusations contre l'ancien chef de la Commission anti-corruption, Shawki al-Tabib, disant: `` Shawky le médecin était un danger pour la Tunisie. '' Il a
indiqué que le médecin menait une opération parallèle contre l'État, profitant de la Commission anti-corruption et a confirmé qu'il y avait de nombreuses affaires déposées contre Shawqi al-Tabib
. L'ancienne commission a peut-être participé au processus de renversement du gouvernement Fakhfakh de peur de perdre son poste au sein de la commission.





«Je suis à la croisée des chemins.» Al-Fakhfakh a conclu son dialogue, notant que sa situation est désormais normale et qu'il cherche une maison pour le haïr
. Son essence est: `` Oh mère, les gens honorables du pays le gagnent, oh mère, la corruption et la déception de l'entreprise. ''



Un dialogue télévisé dans lequel l'ancien Premier ministre Elias Fakhfakh a affirmé que le Mouvement Ennahda et le Cœur de la Tunisie visent à réaliser leurs propres intérêts loin de l'intérêt du pays et les a tenus responsables du renversement de son gouvernement.
Il a salué son mandat de Premier ministre et toutes les décisions et réalisations qu'il a prises, soulignant que le peuple tunisien était satisfait de la performance de son gouvernement,
comme il l'a souligné que le pays dans une période de conflit entre les parties corrompues et le chef de l' Etat Qais Said.

L'Université nationale des éleveurs de volailles a annoncé son refus d'augmenter le prix des poulets de manière inconsidérée sans aucune justification à l'heure actuelle.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, jeudi 01 octobre 2020, l'Université nationale des éleveurs de volailles a estimé que toute augmentation du prix des poulets était préjudiciable au système de production et au pouvoir d'achat.

L'université a appelé tous ceux qui sont impliqués dans le système, en particulier le groupe professionnel mixte pour la volaille et les lapins, à préparer une structure pour le coût des poulets similaire au coût de la viande de poulet et des œufs


Page 10 sur 62