Des sources officielles ont confirmé à la chaîne tunisienne Al-Hiwar que l'interdiction du Golan sera annoncée à partir de 18 heures dans les wilayas de Sousse, Sidi Bouzid, Monastir et Jendouba , après le nombre élevé de cas de Corona dans ces États, et d'autres mesures devraient être prises, comme travailler avec une action par jour. L'attribution d'un foyer pour la quarantaine obligatoire pour ceux qui n'adhèrent pas à l'auto-quarantaine, et nos sources ont confirmé qu'une réunion s'est tenue aujourd'hui entre les gouverneurs de ces États et le porte-parole officiel du ministère de la Santé Nassaf bin Alia, à condition que ces décisions soient annoncées demain après les avoir renvoyées au Conseil ministériel du Mdiq.

À l'heure où les compétences tunisiennes encadrent la réalisation de grands projets d'usines de dessalement dans de nombreux pays et y sont respectées, et à une époque où tous les pays se déplacent pour soutenir leurs institutions nationales pour mettre en œuvre de grands projets pour stimuler l'économie et créer des emplois et contribuer à réduire les impacts économiques négatifs de la pandémie Corona La Société Tunisienne d'Exploitation et de Distribution de l'Eau "Al-Sounad" et dans une approche étrange pour expulser toutes les institutions tunisiennes des appels d'offres pour achever le projet d'usine de dessalement de Sfax pour choisir une société étrangère en échange de sommes d'argent dépassant ce qui est raisonnable, comme Jamal Algosaibi, président de l'Université nationale des institutions de construction, a confirmé que l'Etat gagnerait 700 millions de dinars (un milliard) Si le projet est accordé à des institutions tunisiennes.

 

 

 

L'étrange approche de la société Sonad a non seulement soulevé le refus du comité des marchés publics, qui considérait que le montant à verser à l'entreprise étrangère dans ce domaine pour des conditions économiques difficiles est déraisonnable, mais aussi le refus de l'autorité de tutelle du ministère de l'Agriculture et de plusieurs cercles gouvernementaux et professionnels des travaux publics en plus du rejet de nombreux cercles au sein de l'entreprise. Le dimanche lui-même.

 

Face à la large vague de doutes et de rejet de cette démarche, un responsable de la société Sonad a justifié dans un communiqué de presse cette décision selon laquelle la Tunisie ne dispose pas d'entreprises qui ont le cahier des charges pour mettre en œuvre un grand projet tel que le projet d'usine de dessalement à Sfax. Cette déclaration reflète la mentalité dans laquelle les institutions étatiques se sont guidées, qui manque d'un sens patriotique responsable, d'un sens de la construction et de la prévoyance, les grandes entreprises mettant en œuvre des projets d'usines de dessalement n'ayant pas généré de grandes entreprises. Ce sont plutôt des entreprises dont les pays les ont aidées à acquérir de l'expérience, à développer leurs capacités et à leur donner l'opportunité de mettre en œuvre des projets ... et donc la Tunisie ne peut pas avoir de grandes entreprises si elles traitaient des transactions administratives creuses qui manquent d'esprit d'imagination, de créativité et de progrès.

 

Toute démarche de la société Sonad pour consacrer les entreprises étrangères et convertir les compétences tunisiennes en un simple «cinq» est une tendance rejetée par tous les standards, et toutes ses justifications sont rejetées et s'élèvent au degré de corruption de comportement, car l'un des devoirs de l'Etat et de ses institutions publiques est de pousser les compétences et les institutions tunisiennes vers le développement et de ne pas les insulter et les dépasser. Ce n’est pas une faveur, car ce sont les institutions tunisiennes qui paient des impôts, ce sont elles qui créent des emplois et ce sont elles qui font tourner l’économie.

 

Dans ce contexte, Jamal al-Kusibi a appelé la société Sonad à avoir une autre approche qui protège les intérêts de la Tunisie et valorise ses compétences et ses énergies et les aide à améliorer leur niveau. Et c'est en changeant le format de l'appel à propositions pour le projet, soit en le divisant en plusieurs parties, chaque entreprise tunisienne met en œuvre chaque partie selon ses compétences ou en stipulant que le projet doit être mis en œuvre conjointement entre une société tunisienne et étrangère, et de cette manière nous garantissons au moins d'aider les ingénieurs tunisiens à développer leurs capacités et à transférer l'expertise et les connaissances.

 

n piratant l' échange de crypto - monnaie de Singapour, KuCoin.com samedi (26 septembre 2020), le prix du Bitcoin (BTC) a été observé comme stable.

 

De Kucoin News , des informations ont été obtenues selon lesquelles le PDG de KuCoin Global, Johnny Lyu, a confirmé aujourd'hui que l'attaque avait entraîné la perte d'un certain nombre de Bitcoin (BTC), d'Ether (ETH) et d'un certain nombre de jetons de type ERC20 du portefeuille actif de la société, après la clé privée a été divulguée.

 

Une adresse ETH piratée valait 155 millions de dollars américains et contenait 149 jetons de type ERC-20. L'un d'eux contient USDT (Tether) d'une valeur de 19,7 millions de dollars américains.

 

L'adresse est maintenant marquée comme «Fake_Phishing4378» comme un symbole que le portefeuille associé à l'adresse est victime du piratage.

 

 

 

Kucoin enquête sur la cause de cet incident et l'annoncera aux utilisateurs. Ils supporteront entièrement tous les fonds volés.

 

KuCoin a contacté Tether et Bitfinex, les deux entités ont gelé un total de 33 millions de dollars de BTC piratés et d'autres pièces.

 

Si l'estimation initiale de la crypto piratée est de 155 $, 21% seront sécurisés.

 

 

 

Kucoin a également contacté de nombreux échanges tels que Binance,

 

Huobi, OKEx, Bybit et BitMax, ainsi que des contacts avec les forces de l'ordre, donc dans un proche avenir, il sera difficile pour les pirates d'essayer de déplacer des fonds ou de retirer des fonds.

 

 

 

Le prix du Bitcoin reste stable

 

Suite au piratage, le prix du Bitcoin est toujours surveillé comme étant stable et la normale ne montre pas de correction très profonde. Le prix actuel du Bitcoin est de 10941,82 $

dimanche, 27 septembre 2020 19:06

vybe FR l

Written by

vybecard.com/fr-fr/?r=7N1pp7Z6sg

 

dimanche, 27 septembre 2020 13:54

Clopiste de Putman

Written by

Une source responsable au sein de l'Autorité Bab Jadid a révélé à Nessespor que le problème lié à l'accord de l'attaquant algérien Zinedine Boutman avait été résolu après avoir été perturbé plus tôt en raison de la demande de la direction du club Nasr Hussein Dai de payer l'intégralité des frais matériels pour l'accord en une seule fois afin de libérer le joueur.

 

Il est à noter que "Putman", 19 ans, enflamme le plan d'une aile gauche, dans les rangs du club algérien Nasr Hussein Dai.

 

Page 9 sur 45